Retour

Réseaux santé proximité

Médecins du Monde encourage l’émergence de réseaux de santé et favorise la coordination des acteurs médico-psycho-sociaux pour améliorer la qualité et l’accès à la santé des personnes en situation de précarité et d’exclusion.


Par Médecins du Monde
Accompagnement en cours

Les bénéficiaires

L’obtention d’une couverture maladie ne suffit pas, seule, à garantir un accès global et coordonné au parcours de santé de droit commun. En effet, les personnes en situation de précarité et d’exclusion, en particulier les non francophones, n’accèdent souvent qu’aux dispositifs qui leurs sont spécifiquement dédiés, gérés par les associations, les CHU – via notamment les permanences d’accès aux soins de santé (PASS) – ou encore quelques médecins libéraux. Car pour être en capacité d’accompagner ces personnes, les autres professionnels du médico-social ont besoin de coordination, de formation, d’outils et d’espaces d’échanges.

Pour répondre à cet enjeu, Médecins du Monde favorise le déploiement de réseaux de santé de proximité à destination des professionnels de santé des territoires : médecins généralistes, infirmiers, professionnels des Maisons de santé pluridisciplinaires (MSP), futurs soignants… Avec une ambition : permettre à toutes les personnes en situation de précarité et d’exclusion d’accéder aux soins de ville sur ces territoires.

 

Le projet

Les réseaux de santé ont pour objet de favoriser un accompagnement global, cohérent et coordonné des personnes, en vue de l’amélioration de leur santé, et réalisé par les différents acteurs médico-psycho-sociaux. Pour les développer, Médecins du Monde s’appuie sur les initiatives transverses déjà développées par ses délégations territoriales au fil des années et visant à favoriser la prise en compte des plus vulnérables dans le système de santé de proximité. Leurs équipes ont ainsi instauré des relations étroites avec les professionnels ancrés localement tels que les infirmiers, médecins, laboratoires de biologie et centres de radiologie, pharmaciens, professionnels de santé mentale, dentistes…

Deux personnes discutent dans un bureau

Ce travail fait partie intégrante de la démarche de médiation en santé qui, au-delà des actions menées auprès des publics en situation de vulnérabilité eux-mêmes (voir aussi le Programme de médiation en santé dans les zones rurales et péri-urbaines de Médecins du Monde), repose sur la prise en compte, par les professionnels, des spécificités de ces publics.

Concrètement, les équipes de Médecins du Monde mènent différents types d’actions auprès des professionnels, qu’ils exercent en libéral, en MSP ou au sein d’associations. Elles conçoivent et mettent à leur disposition des outils, des protocoles d’orientation et des supports pour les aider à intégrer à leurs pratiques l’accompagnement et le suivi des personnes en situation de précarité et d’exclusion. Elles mènent des actions de sensibilisation et des formations. Elles favorisent l’émergence de dispositifs d’accès à l’interprétariat téléphonique et physique… Ces équipes locales jouent aussi un rôle de plaidoyer et investissent les espaces de concertation dédiés à la promotion d’une prise en charge intégrée des personnes en situation de vulnérabilité.

Couverture des réseaux de santé de proximité mis en place par Médecins du Monde

Avec le programme Réseaux santé proximité, l’association se donne pour objectif de consolider les initiatives existantes et de favoriser la structuration et la coordination de réseaux sur huit territoires : en Guyane (notamment à Cayenne) et dans les villes de Toulouse, Lyon, Bordeaux, Metz, Grenoble, Strasbourg et Nantes. Ce faisant, elle souhaite compiler et enrichir les supports existants, soutenir les échanges entre acteurs et encourager le partage d’expériences.

À titre d’exemple, à Bordeaux, le réseau Santé 33 a été constitué avec les associations IMEDI, ADESP et IREPS Nouvelle Aquitaine* afin de prendre en charge toute personne en situation de précarité, peu ou non francophone, disposant d’une couverture maladie. Son projet baptisé PRISME (Promotion de l’Interprétariat pour les Sage-Femmes et les Médecins) prévoit de mettre à disposition des médecins généralistes, des spécialistes et des sage-femmes du réseau des solutions d’interprétariat professionnel, téléphonique ou en présentiel, pour leurs consultations.

Autre exemple : à Metz, l’association participe à la construction d’une plateforme d’accueil et d’accompagnement médico-psycho-social de proximité de droit commun, en partenariat avec le Secours Catholique, la Ligue des Droits de l’Homme, et avec l’appui du Centre communal d’action sociale. Intégrant une PASS de ville ouverte à tous de façon inconditionnelle, ce projet nécessite un important travail de réseau, à travers le Contrat Local de Santé* et en complémentarité avec les dispositifs existants.

* IMEDI : Association participant au développement et à la promotion du métier d’interprète en milieu médical et social
ADESP : Aide à la décision en santé publique
IREPS Nouvelle-Aquitaine : Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé
** Contrats locaux de santé

 

La structure

Créée en 1980 par des médecins, l’association Médecins du Monde France est présente dans 29 pays. Près de 2 millions de personnes dans le monde bénéficient de ses programmes. La réalisation de ses missions et son fonctionnement reposent sur l’expérience et l’expertise des professionnels de santé, tant en France qu’à l’international. Son credo : « aller là où les autres ne vont pas ».

Avec ses 107 programmes médicaux innovants et un plaidoyer basé sur des faits, l’association met les personnes exclues et leurs communautés en capacité d’accéder à la santé tout en agissant pour un accès universel aux soins.

Ses trois principales missions sont :

  • soigner, pour donner aux populations un accès réel à la santé, dans toutes ses composantes physiques, mentales et sociales ;
  • témoigner, en produisant de l’expertise spécifique, fruit des pratiques de terrain et des témoignages, afin de mobiliser les sociétés civiles ;
  • accompagner le changement social, en développant le pouvoir d’agir des populations sur leur santé, en associant les bénéficiaires à la conception, à l’animation et à l’évaluation de ses programmes.

 

En France, les 15 délégations de l’association mènent plus de 50 programmes : centres de soins, aides aux personnes en milieu rural, aux personnes mal-logées, accès aux soins des migrants, activité de plaidoyer…

Au-delà de la mise en place du réseau, nous devons l’accompagner et l’entretenir car c’est cela qui permet un changement de pratiques sur le long terme
David Le Nechet,
coordinateur du projet PRISME en Aquitaine

Ce qui nous a convaincu

  • Un projet de médiation en santé s’appuyant sur les professionnels de santé de proximité pour favoriser l’accès aux droits, le parcours de soins et l’autonomisation des personnes en situation de vulnérabilité.
  • Des actions contribuant à l’émergence, la structuration et le fonctionnement de réseaux de santé dans une logique de maillage territorial et de coordination.

Idées clés

Domaines d'action

Accès à la santé

Médiation en santé

Parcours de soin

Prévention

Durée du soutien

2022

Lieux

Toulouse

Lyon

Metz

Grenoble

Strasbourg

Bordeaux

Nantes

Cayenne / Guyane