Retour

Accès à l’hygiène et aux soins pour les sans-abri

Depaul France facilite l’accès à l’hygiène et à la santé pour les sans-abri et les accompagne vers le parcours de soin.


Par Depaul France
Depaul France, centre Paris 15ème

Les bénéficiaires

À Paris, plus de 3 500 sans-abri ont été recensés en janvier 2020 lors de la « Nuit de la solidarité » organisée par la mairie. Personne ayant toujours vécu à un seuil limite de précarité, jeune exclu de son environnement familial ou ayant “choisi” de vivre de façon marginale, personne fragilisée par les événements de la vie ayant dû faire face au problème de trop, migrant ayant fui son pays, chacun a sa propre histoire l’ayant mené à la rue. Les problématiques auxquelles font face les sans-abri sont aussi très diverses : fracture familiale, addictions, problèmes psychiatriques, de santé physique, de logement, de sociabilité… Quant aux conditions de vie à la rue, elles ont évidemment un impact négatif sur la santé physique et mentale : manque de nourriture, insécurité, exposition aux intempéries et aux pollutions urbaines, manque de sommeil, manque d’hygiène, regard (souvent négatif) des autres, consommation d’alcool et autres substances addictives… Tous ces facteurs engendrent une mortalité beaucoup plus élevée que dans le reste de la population, avec une espérance de vie moyenne de 49 ans.

Tomasz, bénéficiaire de Depaul
Portrait de Tomasz, bénéficiaire de Depaul France

L’accès à l’hygiène et aux soins est difficile pour les personnes en situation de grande précarité. Une partie d’entre elles a perdu le goût de prendre soin de son corps et globalement de sa santé. Certaines personnes ne se rendent souvent plus compte de cette négligence et la dénient, ont tendance à reporter ou à refuser les soins. Au fil du temps, des maladies graves, avec des risques élevés d’invalidité permanente ou de décès prématuré peuvent apparaître. Si les besoins en matière d’hygiène et de santé des sans-abri sont bien identifiés, ils sont encore peu pris en compte et les problématiques demeurent : insuffisance des points d’eau et des lieux d’hygiène en accès gratuit (toilettes, douches, laveries) ; crainte d’une trop grande promiscuité ou d’un manque de propreté dans les lieux d’accueil ; réticence à se rendre dans les centres médicaux ou les hôpitaux où il faut affronter l’accueil, la salle d’attente, le cabinet du médecin… 

Le projet

Partant du principe que l’accès à l’hygiène et à la santé est la première étape indispensable pour la socialisation des personnes qui vivent à la rue, l’association Depaul France a ouvert l’Accueil Périchaux, dans le 15ème arrondissement de Paris, en 2015. Ce lieu convivial est ouvert aux personnes à la rue, principalement des hommes, de tous âges et de nationalités diverses. Elles peuvent s’y laver, nettoyer leurs vêtements, obtenir des produits d’hygiène et des vêtements propres. Des permanences santé avec des infirmiers sont réalisées quotidiennement et un médecin est présent une fois par semaine. Un coiffeur intervient également ponctuellement. Les personnes accueillies bénéficient en outre d’un accompagnement personnalisé dans leurs démarches de soins ou administratives. 

Accès à l'hygiène et aux soins pour les personnes sans abri
Accès à l’hygiène et aux soins pour les personnes sans abri

Les bénéficiaires qui se rendent à l’Accueil Périchaux ont souvent été orientés par les maraudes (effectuées par des paroisses, des travailleurs sociaux ou d’autres associations de veille sociale), la mairie, d’autres associations partenaires ou encore par le bouche à oreille. L’association y met d’abord l’accent sur l’accueil, dans des locaux chaleureux et propres, avec une équipe de bénévoles et salariés compétents et bienveillants. Ensuite, un travail sur le lien peut être engagé pour construire une relation de confiance permettant d’aborder les questions liées à la santé. L’hygiène sert de porte d’entrée, elle est utilisée comme outil pour commencer à échanger sur le rapport au corps, à soi, à l’intime, pour identifier les problèmes à gérer, pour sensibiliser, éduquer, et enfin, faciliter un parcours de santé et une prise en charge adaptés au contexte de vie de chacun. 

Au-delà de l’accès aux services d’hygiène, des services de bien-être et de soins sont proposés : soins de pédicure, soins infirmiers, prévention et dépistage sont assurés quotidiennement. L’accueil dans un local « confidentiel » et les soins dispensés sont parfois l’occasion de confidences, d’échanges privilégiés, de conseils hygiénodiététiques et thérapeutiques. Pour des services spécialisés, les bénéficiaires peuvent aussi être accompagnés dans un centre de santé, vers les services de l’AP-HP ou vers l’équipe mobile de psychiatrie de l’hôpital Sainte Anne. Une infirmière en psychiatrie propose par ailleurs une permanence une fois tous les 15 jours. Une attention particulière est portée aux problématiques majeures en Île-de-France : risques sanitaires, VIH-SIDA et IST, santé mentale, addictions et suicides. 

Enfin, un suivi personnalisé et des activités collectives sont organisés pour favoriser une réinsertion. Pour permettre une sortie de la rue, un accompagnement est réalisé auprès des bénéficiaires pour leurs démarches administratives (pièce d’identité, domiciliation, ouverture de droits AME ou CMU*, compte bancaire, démarches consulaires…). Des projets collectifs sont aussi proposés pour permettre aux personnes accueillies de revaloriser l’image qu’elles ont d’elles-mêmes, commencer à réaliser des activités ensemble, et ainsi de faire les premiers pas vers une réinsertion. L’association s’attache à créer des liens dans la durée avec chacun, avec un fort accompagnement, afin de pouvoir faire le point à intervalles réguliers et ainsi donner plus de chances à l’amélioration de la situation de ces personnes.

* AME = Aide médicale d’État
CMU = Couverture maladie universelle

L’association 

Depaul France, créée en 2013, œuvre aux côtés des personnes sans-abri et en grande précarité à Paris. Sa démarche innovante consiste à utiliser l’hygiène et la santé comme point de départ pour favoriser une sortie de la rue et une réinsertion sociale. L’association agit via deux dispositifs : 

  • l’Accueil Périchaux, accueil de jour situé dans le 15ème arrondissement de Paris ; 
  • la Mobil’douche, un camping-car aménagé de manière à pouvoir aller à la rencontre des personnes vivant à la rue pour leur proposer une douche, un café, des vêtements propres et des produits d’hygiène. 

 

La tente où vit l'un des bénéficiaires de Depaul France
La tente dans laquelle vit l’un des bénéficiaires de Depaul France
Établir la confiance passe par de petites choses : s’asseoir à leur côté, les écouter, ne pas décider à leur place. Les sans-abri ont leur propre sensibilité sur les questions de santé : il est plus important d’écouter que de soigner tout de suite.
Marie-Thérèse,
Infirmière chez Depaul

Ce qui nous a convaincus

  • La dimension humaine et pragmatique de ce projet, partant de l’hygiène comme porte d’entrée pour aborder la santé des sans-abri, et mettant au coeur de son approche l’écoute, l’humilité, l’acceptation de l’autre tel qu’il est
  • Une équipe travaillant en réseau avec les structures de santé et associations pour garder une unité dans la prise en charge de la personne et fluidifier le parcours de soin

Idées clés

Domaines d'action

Accès à la santé

Médiation en santé

Parcours de soin

Prévention

Durée du soutien

2020-2021

Lieux

Paris 15ème

Chiffres clés

1 centre parisien
347 bénéficiaires en 2019